Marine et Evan

L’amour qui manque de mots

Marine et Evan

Et je me cache de ton regard


#5 Les Lieux de l’écriture

Je partage à présent un morceau de l’histoire de Marine et Evan, sous la forme d’une nouvelle qui sera la base de l’écriture du chapitre qui leur sera dédié, après un remaniement des péripéties. L’arrivée de mes nouveaux personnages va sans doute bousculer ces deux bêtes.

Lire la suite

#6 Les êtres qui dominent mes mots

Dans l’art, il y a mon âme qui efface l’imperfection du réel, qui lisse mon souvenir du quotidien et qui en fait une réalité qui m’est propre. J’ai le droit à une seconde chance, une autre existence qui dépasse la temporalité de ma vie terrestre. Une vie de papier. Ce ne sont que des personnages,…

Lire la suite

#7 Le Doute dans le roman

Mon premier accès à l’écrit s’est fait à mes 7 ans. En classe de CP, j’ai écris mes premiers poèmes et, aussi ridicules et naïfs qu’ils pouvaient l’être, ils marquaient déjà mon attrait pour les mots et la création de phrases. Par la suite, j’ai beaucoup mis à l’écrit les jeux auxquels nous jouions. Mon…

Lire la suite

#8 S’inspirer de l’indicible

Pendant mes études de lettres, je me suis convaincue que parler aux auteurs eux-mêmes était la clé. Non pas pour les prendre au pied de la lettre, mais réfléchir en leur compagnie. Et c’est ce que j’ai fait. Parfois je repense encore à cette conception de Gustave Flaubert, « un livre sur rien », c’est-à-dire…

Lire la suite

#14 Les effluves de café

Certains textes naissent de pas grand chose : une idée, une sensation, un souvenir… Parfois, on s’étonne d’être surpris par une forme de subconscient qui prend possession de nos sens, qui nous reconnecte à l’écriture originelle. C’est un déclic incontrôlable que j’essaie de provoquer, puis, de contrôler, depuis quelques années. Je tente par tous les…

Lire la suite

#15 Oh le beau sourire !

Je ne sais pas si c’est dû à la Journée internationale des droits des femmes (le 8 mars hein !) ou si l’idée provient de mon inconscient, mais une phrase a résonné en moi depuis le dernier article et je la dois à Marine : Ce jour-là, elle n’avait pas eu son mot à dire…

Lire la suite

Soyez les premiers lecteurs des prochains Petits Papiers