Andrée et Oscar

Danser pour un déclic

Andrée et Oscar

L’art en mouvement


#2 Tout commence avec une trahison

Tout commence avec une trahison – c’était presque la promesse que je t’ai faite.Et tout commencera par ce texte où ton absence a pris ta place.Mais je peux me dédouaner de toute responsabilité ; ce matin, au réveil, mon corps avait encore la trace du rêve : danser. Alors certes, oui, j’avoue tout, je n’ai…

Lire la suite

#9 Détruire le labyrinthe

L’architecture de cette histoire est parfois un vrai labyrinthe où je lutte pour ne pas m’égarer. C’est assez plaisant, ce jeu avec les mots, le cache-cache à l’infini. Trouver le sens pour avancer, diriger mon orchestre, mon armée d’idées, de lieux, de scènes, de descriptions et de personnages. J’ai souvent cru que c’était un combat…

Lire la suite

#12 Et quand la nuit tout s’allume

Ce qui me passionne le plus dans l’acte créatif, c’est l’inspiration. Non pas l’apparition d’une baguette magique qui permettrait à l’extraordinaire d’agir comme bon lui semble et de torturer les créateurs, mais les clés grâce auxquelles les serrures de la création s’ouvrent à nous. C’est une machine, tout compte fait. Elle ne fonctionne pas d’elle-même,…

Lire la suite

#13 Livre jeu de piste

On ne peut pas vous tromper, pas vrai ? Ce roman est un véritable jeu de piste où l’on risque de se perdre à chaque fois qu’on tourne une page – où qu’on lit un nouvel article. Ce n’était pas mon intention. D’ailleurs, je vous espère de ne jamais jouer à ce petit jeu avec…

Lire la suite

#21 Les laisser m’échapper

C’est comme une poignée de sable qui file entre mes doigts. J’ai beau m’acharner, rien n’est fait : c’est peine perdue. Tout m’échappe. Ce n’est plus moi qui décide. Je dois faire le tri dans l’histoire qui s’écrit pour que le roman soit le plus lisible possible. Dans mon esprit pourtant tout est clair :…

Lire la suite

Soyez les premiers lecteurs des prochains Petits Papiers